QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 2 avril 2017

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "sourcieu les mines"


...satisfaite! je ne demande rien, je veux être tranquille et autonome, je veux agir à ma guise, décider de remuer des montagnes ou me rouler en boule dans mon coin. Avoir le privilège de choisir.
Hier fut actif, plein de bruit et de rires.
Je rejoignis mon fils vers 10h et je retrouvai l'autre grand-mère. J'eus le plaisir de découvrir que je n'étais pas la seule à redouter les fameux "créneaux" pour se garer. Mes sorties comportent peu d'occasions de me garer en ville et j'avoue rechercher les parkings collectifs. Se garer devient alors un jeu d'enfant. J'ai fait rire mes enfants parce que j'ai tenté un créneau il y a 15 jours et un autre hier. Je suis super fière de moi. Bon, à chaque fois, la rue était déserte et je ne risquais pas les regards amusés ou les coups de klaxon!
Tout ce petit monde a embarqué dans l'utilitaire de mon fils et direction l'ouest lyonnais pour y découvrir la maison qu'ils viennent d'acheter, à 22kms de Lyon en pleine campagne, au milieu des cerisiers, des vaches et des moutons. Une immense maison pleine de potentiel où ils seront heureux. Le seul hic sera le temps de trajet pour se rendre à leur lieu de travail respectif. Bah, ils ont fait un choix. A eux d'assumer!
Mon interrogation est donc la suivante: vais-je encore déménager pour me rapprocher d'eux ou resterai-je dans ma maison lyonnaise? A suivre mais pas avant 1 an voire 2!
Retour un peu après midi, repas en commun et j'étais chez moi vers 14h30...Une tentative de sieste rapidement interrompue par un message de ma fille aînée, m'annonçant qu'elle serait bientôt là pour récupérer les affaires de Léna. Un bref instant de panique mais tout fut rapidement prêt. Il n'y avait plus qu'à emporter sacs et valise.
 Un café et une longue discussion plus tard, nous chargeâmes sa voiture et le silence revint sur la maison. Enfin pas le silence complet puisque mes chers rugbymen continuèrent à beugler au fond du jardin. Coups de sifflet, encouragements et cris des joueurs accompagnèrent ma fin de journée.
Ce matin, il pleut dru et mes velléités de sortie sont déjà mises à mal.
Image: http://www.sourcieuxlesmines.fr/territoire/fiche-d-identite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!