QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 6 août 2017

Humeur de ma nuit

...insurgée, râleuse! MAIS POURQUOI CES FICHUES INSOMNIES? Screugneugneu!!!
J'ai beau être une optimiste congénitale, le spleen me guette pendant ces heures à trouver le temps très long, seule dans mon bunker surchauffé. Bon, c'est pas le spleen baudelairien mais ça va vite le devenir si je NE DORS PAS!
Peut-être qu'une bonne cuite au "Château Chasse-spleen" me détendrait?




Je peste parce que je devrai faire bonne figure aujourd'hui et que, si je ne dors pas, je risque de me transformer en un gremlin hargneux.

Résultat de recherche d'images pour "gremlin"

Hier matin, ce fut un branle-bas général car soeur et beau-frère entamaient leur migration vers les Alpes du Nord. Ma soeur sua en fermant les valises et en déposant les bagages sur la terrasse. Une douche puis elle finit de se préparer et vida sa chambre. Ils partirent vers 9h30: un exploit au regard des us familiaux. Mon beau-frère aurait beau transporter une horloge comtoise autour du cou, il serait incapable de se lever à l'aube pour partir tôt. Cela semble génétiquement impossible pour lui. Un second passage 5 mn plus tard pour récupérer une cartouche de Butagaz oubliée et ils partirent enfin...définitivement!
Mais ce n'est que pour mieux revenir aujourd'hui!
Ma fille vint me rendre visite dans l'après-midi et découvrit une valise oubliée sur la terrasse. Un coup de fil à ma soeur qui explosa de surprise et de colère. Son mari avait omis de descendre sa valise personnelle et elle n'avait pas de vêtements de rechange. Bref, ils referont la même route en sens inverse aujourd'hui et repartiront après avoir mangé! Les oreilles du beau-frère ont dû siffler!
J'ignore ce que je préparerai pour ce repas inattendu car le réfrigérateur est vide. Il me faudra sans doute sortir ce matin pour dénicher un magasin ouvert. Ce n'est pas une partie gagnée d'avance car nous combinons 2 facteurs: nous sommes un Dimanche et c'est le mois d'Août.
Je n'ai jamais compris pourquoi la France s'arrêtait de vivre au mois d'Août chaque année.
J'ai plongé hier soir, dans la malle aux souvenirs apportée par ma soeur. Elle y a déposé les lettres de nos parents pendant notre jeunesse, des photos et des dessins de mes enfants. Notre maman avait TOUT conservé! Ce fut émouvant et drôle.
La chaleur est encore élevée et il faut penser "gestion de l'eau". Le jardin a eu un coup de chaud ces derniers jours mais je ne peux arroser comme je le voudrais. Je dois concilier conservation des plantations si je veux des légumes et respect citoyen de l'eau. Pas simple! Je compte sur le ciel et ses pleurs pour me seconder!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!