QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 19 mai 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...yeux gonflés et qui gratouillent mais moral au top. Une nuit ininterrompue m'a redonné de l'allant. Hier fut agité. Le lever de Léna est toujours un cap difficile à négocier. Elle n'est définitivement pas du matin et traîne, traîne. Elle n'apprécie pas le petit déjeuner et il faut négocier chaque aliment. Le repas à la cantine étant vers 12h30, on ne peut la laisser partir le ventre vide. Les matins sont donc généralement énervés et j'ai souvent droit à un "mais arrête de crier, mamie!"..
Je l'ai déposée tout sourire dans sa classe et retour chez moi. Vite, ouvrir tout grand les fenêtres pour profiter du soleil, passer l'aspirateur, ranger. Mon amie est arrivée vers 11h et n'est repartie que vers 15h30.
Entre temps, j'ai photocopié en double le lourd dossier fourni par son avocate. Plus de 200 exemplaires à remettre ensuite en ordre. Je n'en pouvais plus. Il fallut interrompre la corvée quand le pack de cartouches de l'imprimante rendit l'âme. Direction le supermarché Carrefour voisin, une hydre gigantesque et effrayante. Je n'y vais jamais tant y effectuer ses courses y est épuisant.
Je pris peur lorsque J. m'annonça qu'elle en profiterait pour voir le rayon fleurs et y acheter 9 géraniums, 2 machins et 3 trucs. Ca, ça m'agace d'emblée. Chaque sortie avec elle relève d'un trek sans fin. Je lui ai donc proposé de nous séparer pour effectuer nos achats. Ma jolie Miss arriva après 13h, de passage entre son domicile et l'hôpital. Elle en profita pour piocher et grignoter car elle n'avait pas eu le temps de manger.
Une fois les dossiers achevés, je dus me mettre au volant pour montrer le chemin du retour à mon amie. A mon arrivée, je retrouvai mon propriétaire venu entretenir le jardin. J'avoue l'avoir un peu snobé mais je ne rêvais que d'une chose: mon lit!
Une courte heure de sieste et ma fille m'annonça qu'elle avait fini ses cours plus tôt que prévu (grèves obligent) et qu'elle passait récupérer Léna chez sa nourrice. Cela m'arrangea. Nous avons partagé le goûter et elle repartit faire ses devoirs à son domicile. A 37 ans! Je plaisante mais je l'admire infiniment car se remettre en question et reprendre une formation en maman solo, relève de l'exploit. Tout comme mon fils qui, il y a 4 ans, démissionna d'un travail qui ne lui plaisait pas, pour enchaîner 3 ans d'études et suivre son rêve.
Aujourd'hui devrait être plus serein. Tenter de réveiller la demoiselle et éviter les cheveux détachés car jour de photo de classe. Sa maman tient à ce qu'elle n'ait pas l'air d'un chat errant!:-)
Un doppler des carotides à midi pile puis retour pour le repas et une sieste bien méritée et il sera 16h, L'heure de reprendre la voiture pour retrouver Léna à l'école. Elle a déjà annoncé que ce sera séance manucure ce soir: "mais j'ai déjà mis du vernis toute seule, mamie!"...Heu, je demande à voir. Il me faudra prévoir un litre de dissolvant!
Image: http://blog.cimalp.fr/choisir-son-premier-trek-quelles-questions-se-poser/