QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 23 juillet 2017

Humeur du matin





...ouf, j'ai survécu à la journée d'hier mais dans quel état! 😊
Samedi matin, la ruche s'activa de bonne heure car il nous fallait être à l'heure au rendez-vous donné dans l'Ain. Une belle journée ensoleillée mais chaude, chaude. La sueur ruisselait sur les visages et les corps.
Ma belle Miss nous rejoignit et nous prîmes la direction de l'est, un peu anxieux de découvrir la circulation sur les grands axes. Bison Futé avait classé rouge cette journée de Juillet mais les réservations de vacances se finissant à 13h, les envahisseurs n'avaient pas encore déboulé sur la région.
Nous arrivâmes à l'heure pour découvrir de vieux amis de mes parents et de notre famille, venus avec leur fils. Dans les années 80, maman garda leurs enfants pendant plusieurs années et ils conservèrent des liens serrés avec notre famille. Puis les petits groupes de cousins et d'amis arrivèrent les uns après les autres. Embrassades, retrouvailles pour certains.
La jolie petite chapelle avait été nettoyée par cousine Claire et Cousin Jean avait tout préparé avec son ami René. Le temps de déposer sur l'autel une série de photos de mes parents et des fleurs, vint le moment de prendre la parole et de lire le texte que j'avais écrit. Ma soeur l'avait consulté le matin et m'avait indiqué quelques corrections à effectuer. La cérémonie se déroula sans encombre, entre émotion, souvenirs et tendresse. Tous vinrent nous embrasser après le superbe et émouvant Ave maria chanté en italien par Il Divo. Une beauté pure dans un lieu parfait pour la circonstance.
Le groupe s'égrena lentement en discutant pour rejoindre le jardin de Jean et le buffet préparé. Tout le monde s'installa et put exprimer ses émotions et son ressenti en égrenant les souvenirs ou partageant des nouvelles fraîches. Vers 13h, les invités partirent, ravis d'avoir partagé ce moment du souvenir et des retrouvailles. Jean était ému car un superbe nénuphar avait fleuri le matin et il représentait, pour lui, un signe de mes parents.
Retour à Lyon où l'après-midi étouffante passa lentement en ouvrant des cartons de photos apportés par ma soeur. Mon fils, sa compagne et les 2 lutins arrivèrent en fin d'après-midi au moment où le ciel se déchaînait et débuta une période de hors-contrôle et de désordre intégral. Manger dehors ou pas? Chacun scrutait le ciel et consultait frénétiquement la météo sur son téléphone. Pleins d'énergie et d'optimisme, les jeunes nettoyèrent la terrasse et sortirent ce que j'avais préparé. Ils allumèrent le barbecue et nous pique-niquâmes, serrés comme des sardines dans une boîte. Quelques passages pluvieux nous inquiétèrent mais le repas se déroula dehors jusqu'aux gâteaux d'anniversaire. Lucie et Gabriel étaient partout, ivres de joie, entrant et sortant. La grande attraction fut mon lit sur lesquels ils se "bagarrèrent" avec des adultes consentants et morts de rire. Lucie sauta sans interruption sur mes oreillers qu'elle trouvait "doux" et je redoutais qu'un des pieds du lit ne cèdât mais tout resta à sa place. Ce lit fut aussi le lieu de retrouvailles avec mes enfants venus discuter, tandis que les petits tentaient de se glisser entre nous.
Inutile de vous dire dans quel état je me trouvais lorsque tous levèrent le camp vers 22h! J'étais, je crois, décorporée. Mon corps et ma tête n'avançaient pas au même rythme. Je me glissai entre les draps avec un plaisir infini mais en gémissant de douleur: chaque partie de mon corps était douloureuse.
L'orage déchaîna ses foudres toute la nuit mais il me berça jusqu'à ce matin et ce matin, je vais bien.
A midi, nous ne serons "QUE" 6! Alleluiah!
Image: http://randovelonature.canalblog.com/archives/2011/10/10/22181619.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!