QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 26 juillet 2017

Humeur du matin

bergeriecham-hermet


...les yeux collés par le sommeil que je viens d'abandonner mais le cerveau en mode maximal, je m'efforce de rester silencieuse. De l'autre côté du mur, dorment mon beau-frère et Léna et s'aventurer dans cette maison aux planchers qui craquent est hors de question. Je suis donc confinée dans cette chambre close.
Hier fut superbe humainement et curieux météorologiquement.
Départ vers 11h sous un ciel lourd de gros nuages dodus et arrivée dans l'Ain sous une pluie fine. Les cousins venaient d'arriver et vint le temps des retrouvailles. Quelle belle idée que ce repas des cousins. Tous à peu près du même âge, nous avons tant de souvenirs en commun!
Le ciel nous empêcha de manger dehors et nous sommes donc restés dans le garage, porte ouverte sur les ondées successives, avec pull ou veste.
Un plateau apéritif varié et une première série de plats que les restaurants nomment joliment "farandole d'entrées"! 😉
Une salade d'épinards frais aux herbes avec une sauce au curry démente, une salade de pois chiches, une salade de tomates fraîchement cueillies au jardin, un cake salé, du melon. 2 plats de viande qu'à notre grande honte nous avons peu honorés car nous avions suffisamment mangé, et un dessert maison.
Ce fut gai et tendre. Les heures défilaient sans que nous y prenions garde et vint le moment d'aller chez notre oncle et notre tante à quelques centaines de mètres. Le café et la tisane de verveine fumaient en nous attendant. Une grosse tarte aux fruits fut proposée mais les estomacs étaient pleins. Les discussions tournèrent autour de l'histoire familiale et des photos apportées et beaucoup apprirent des détails ignorés. Le tout au milieu des exclamations d'étonnement et des fous-rires.
Retour sous une succession de pluies et d'apparitions du soleil.
Un incident nous occupa le reste de la soirée. 3 jeunes gens émergèrent par-dessus le grillage du stade et observèrent ma maison et celle du voisin. Je téléphonai à celui-ci pour l'en informer et je le vis arriver peu de temps après. Il est pompier professionnel et il grimpa afin de s'assurer que ces indésirables étaient partis et vérifier qu'ils ne pourraient pas revenir pour passer chez moi.
Ma jeune voisine qui venait d'arriver, sortit, inquiète de ce qu'elle avait entendu et nous décidâmes tous de veiller les uns sur les autres. Apprendre à rester en alerte et méfiants.
Aujourd'hui sera fatigant. Nous accompagnerons mon beau-frère à Langogne en Lozère afin qu'il commence sa marche sur le Chemin de Stevenson. Pour la conductrice, environ 200 kms à l'aller et autant au retour sur une route pas agréable. La fatigue sera au rendez-vous ce soir! Lui terminera la dernière partie de cette longue randonnée et ne rentrera que dans une semaine. A lui le Gévaudan et les Cévennes avec son gros sac à dos et sa tente!
https://www.chemin-stevenson.org/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!