jeudi 5 avril 2018

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "je valide la liste"

...surprise, déboussolée. J'ai très clairement entendu la voix de Léna appeler "maman!" et j'ai émergé en sursaut d'un sommeil profond. J'ai -évidemment- crié "oui?" et ai éclairé ma chambre. J'étais seule et bouleversée.
Pourquoi cet appel? Je pourrais passer des heures à m'interroger sans obtenir de réponse donc je vais lâcher l'affaire en continuant à trouver que le cerveau est décidément un organe plein de secrets..
Hier fut remuant. La pluie persistante et le vent violent nous accompagnèrent jusqu'à la nuit. Il me fallut trouver une place de stationnement dans le quartier saturé de Montchat où se situe l'école de Léna. De guerre lasse, et redoutant un autre passage de la voiture piège des policiers, je la garai sur une place de parking payant. Tout est devenu payant ici et le tarif me révolte. J'ai donc tenté le diable en ne déposant aucun reçu sur mon tableau de bord et suis allée chercher la demoiselle. 10 mn de marche à pied, l'eau pénétrant dans les chaussures, le vent retournant le parapluie à plusieurs reprises. Une longue attente devant la porte de l'établissement, échangeant en frissonnant des grimaces complices avec d'autres grands-parents transis.
Retour à la voiture au milieu d'un petit groupe d'enfants rieurs, bavards et pas fatigués. Je trottinai derrière et Léna dut s'arrêter plusieurs fois en me jetant des coups d'oeil de commisération.
Arrivées chez moi, je préparai rapidement le plat préféré de la petite pendant qu'elle pérorait sans interruption. L'après-midi fut identique à tous les précédents; gai, remuant, bavard.
Les devoirs faits, un bain chaud accueillit Léna puis vint le moment de l'arrivée de sa maman. Le rire fut au rendez-vous car elle marchait difficilement: elle avait repris le sport la veille et souffrait de courbatures XXL. S'asseoir devint le sujet de risée et de moqueries du petit groupe.
J'avais préparé le repas et je le rangeais dans une grande boîte plastique qu'elles emportèrent en courant sous la pluie.
La soirée fut bruyante: averses de grêle et long orage sonore en technicolor. Les éclairs rayèrent le ciel noir jusqu'à tard dans la soirée.
Je grignotai quelques bouchées, seule devant la télévision, en regrettant l'absence de mon beau-frère et de son vin de Chinon! 😉
Aujourd'hui sera clos: du ménage encore et toujours, des lessives après mon retour et du temps pour moi.
Un joli programme que je valide sans hésitation.
Image: https://www.pole-emploi.fr/candidat/les-organismes-valideurs-@/article.jspz?id=60696

1 commentaire:

  1. Ben Boudiou tu peux pas picoler sans ton beauf? lol bon repos à notre routière blogueuse Bizen

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Laurence, aka L de Papier

 http://www.ldepapier.com/ https://www.facebook.com/ldepapier/ https://www.instagram.com/ldepapier/ https://www.pinterest.fr/laurenceca...