vendredi 15 mars 2019

Humeur de la nuit

Résultat de recherche d'images pour "fil d'ariane"


...idéale! Je m'habitue à ces réveils nocturnes et ils ne me surprennent plus. Je les apprivoise ou c'est peut-être l'inverse:-)
Je suis d'excellente humeur, de celle qui me fait sourire bêtement et à tous les vents. Hier fut catastrophique côté météo et je me suis claquemurée derrière les fenêtres et les murs de la maison. Personne n'y a pénétré et je n'en suis pas sortie. 
Un vilain furoncle me perturbe mais je vaincrai. Nous vaincrons, l'argile et moi! Marcher est un supplice mais j'ai déjà connu ce genre d'épisodes et je sais comment trouver une issue. Il me faut être patiente. Non mais, qui est la Boss?
Le téléphone fut mon fil d'Ariane et me permit de rester en contact avec le monde extérieur. Et finalement, j'aime bien ces jours monotones pendant lesquels je vis à ma guise et selon mon rythme et mes envies.
Et maintenant, faut bouger! J'avoue n'avoir eu ni le temps ni le courage de préparer des kilos de bugnes. Je vais inaugurer ma nouvelle friteuse et je prie pour n'avoir aucune mauvaise surprise. A moi les odeurs de friture!
Un message reçu hier soir me surprit et me fit plaisir: un ami perdu de vue et qui donna de ses nouvelles. Un plaisir inattendu, un de ces petits cailloux à déposer dans mon sac à bonheurs.
Je n'ai hélas pas retrouvé la trace d'amis gallois avec lesquels je correspondis longuement il y a une dizaine d'années. ils vinrent séjourner chez moi et découvrir Lyon puis la vie nous sépara sans que nous le voulions vraiment. Je tente régulièrement de retrouver leur trace. Ils vivaient à Pontypridd mais peut-être sont-ils allés rejoindre une de leurs filles installée en Nouvelle-Zélande. je suis surprise de n'en trouver aucune trace. Surprise, déçue et un peu triste.
Leur séjour lyonnais fut épique. Lorsqu'ils débarquèrent de l'avion à l'aéroport, je fus atterrée de ne pas comprendre ce qu'ils me disaient tant leur accent était prononcé. Je me suis demandée dans quel pétrin je m'étais fourrée et appréhendai un séjour pendant lequel nous ne pourrions communiquer. Le premier jour fut un supplice. Je commençai à comprendre quelques mots le second puis le rythme des conversations le jour suivant. Je les fis rire en dégainant ma "Bible", un dictionnaire franco-anglais dont nous usâmes et abusâmes en riant beaucoup de nos erreurs.
Phillip était handicapé après un accident en montagne et se déplaçait en fauteuil roulant mais rien ne l'arrêtait. Son passé de secouriste et son caractère bien trempé l'emportaient sur tous les obstacles.
Je regrette vraiment de les avoir perdus en chemin, lui et son épouse Christine.
Mon ordinateur n'a toujours pas retrouvé sa bonne mine et ses couleurs. J'ai écrit au forum d'aide de Google afin de déterminer l'origine du phénomène mais je pense que je n'obtiendrai rien en retour. Je vais devoir me débrouiller seule. Une réinitialisation des paramètres précédents, peut-être?
Un clin d'oeil rieur à ma soeur. Et si je te téléphonais maintenant, soeurette? à 3h40!!! Je la taquine parce qu'elle me réveilla hier alors que je récupérais d'une nuit blanche. 
Image: https://agendatrad.org/orga_collectif/le-fil-d-ariane_1542.html

1 commentaire:

  1. Mais je t'aurais répondu avec plaisir, parce que, moi, quelle que soit l'heure, je suis aimable !!!lol

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Lorraine Roy

https://www.facebook.com/LRoyArt/ http://www.lroyart.com/index.php Découvrir et apprécier le superbe travail de l'artiste textile Lor...