mardi 7 avril 2020

Humeur matinale

Courge Butternut farcie à la Mexicaine | Les épices rient !


Ma nuit complète m'a redonné courage, vitalité et moral. L'appel téléphonique à ma soeur assombrit cette relative euphorie car elle tousse et s'inquiète. Pas de fièvre mais l'insomnie a démultiplié ses angoisses. Le conseil de prendre rapidement rendez-vous avec son médecin et j'attendrai de ses nouvelles.
La météo sera idyllique pendant encore une semaine et je profite de ce répit bienvenu. Je vais d'ailleurs aller cueillir quelques unes de ces superbes roses blanches pointant leur nez sur ma terrasse.  Il me faudra me protéger le visage car les pollens pullulent. J'ai dû débuter hier le traitement proposé par ma doctoresse mais la lecture des conseils d'utilisation me fit frémir. L'éventail des contre indications est terrifiant et inciterait presque à tout abandonner mais je vais poursuivre ledit traitement. S'il me débarrasse de la moitié des symptômes allergiques, je serai ravie.
Hier fut un jour d'innovation culinaire. Je baptisai ma machine à pain en tentant une recette de pain blanc. Je n'avais pas de farine adaptée aussi utilisai-je une farine traditionnelle en m'attendant à un résultat mitigé. Le résultat fut plutôt agréable et je pus déguster MON premier pain. Je tentai aussi la courge butternut au four. Là aussi, le résultat dépassa mes attentes et je m'en régalai au repas du soir.
Le confinement impose de se tourner vers soi, de cultiver son jardin intérieur. L'introspection s'impose à nous. J'utilise le pronom "je" car je vis seule mais je suppose qu'en couple, en famille et selon notre lieu d'habitation, l'introspection sera plus ou moins difficile et différente.
Je visualise positivement un monde plus serein, plus lumineux. L'entraide a regagné du terrain, nous mettant face aux problèmes et désireux de participer à l'effort collectif. Seules quelques personnes mono neuronales continuent à vivre en faisant le mal. L'envie est forte de se débarrasser de ces incapables et inutiles. Je m'efforce de maintenir mes idées négatives à distance.
Je veux passer de ça

Faut pas la chercher ! ( N° 1498 ) - Le blog de Quinquine

à ça:

Épinglé sur Quand on devient vieux


1 commentaire:

  1. Après les Tontons Flingueurs Mamie Flingueuse? ou Tatie défouraille? Aux abris!! Bizen

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Humeur matinale

 Matin houleux au niveau digestif et j'appréhende cette journée festive. Je devrais rester vigilante, ne pas trop manger ni boire. Un ch...