jeudi 8 juillet 2021

Suite

Le spectacle achevé, vers 21h30, nous  migrâmes sous le chapiteau du bar. Deux grands écrans de télévision retransmettaient le match de football devant des groupes de supporters. Cris garantis. Une longue attente pour les deux grands mères, déjà épuisées. Puis une musique sortie de l’enfer s’échappa des buses, la foule se précipita pour s’agglutiner devant l’estrade et la mousse jaillit du canon. Les hurlements accompagnèrent le début du spectacle. Je fus sidérée par la stupidité de certains: des bébés terrorisés par la foule, la musique violente et recouverts de cette mousse, hurlaient de toutes leurs forces. Des poussettes recouvertes de mousse avec des petits stupéfaits et en larmes. Coline sonna le rassemblement et nous rentrâmes avec nos petites, tremblant de froid dans leurs vêtements mouillés. Léna prit une douche, se prépara un bol de cacao et au lit. Il fut difficile de s’endormir car la musique vivra jusque peu avant minuit. J’optai pour les boucles Quiès. Ouf, le silence! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Oups!

 Mince! J'ai voulu supprimer un ajout dans la colonne de droite et tout a disparu! Misère!