dimanche 25 octobre 2020

Humeur du jour


Encore un matin...chante Goldman. Un matin sépia, hésitant entre beau et moche. Je n'ai absolument pas réalisé que nous étions passés, une fois de plus, à l'heure d'hiver. Hiver? Brrr!
Le temps se précipite, semble se raccourcir ou s'étirer. Les articles de Noël sont déjà en rayon et nous peinons à terminer ce mois d'Octobre peu plaisant. Le monde de la consommation et de la publicité nous tire de force mais je n'en tiens pas compte. Nous ne sommes, pour le moment, pas capables de dire où nous serons à Noël, dans quel état et si nous pourrons le passer en famille donc je laisse ça de côté. Nous avons si souvent décalé nos fêtes familiales en fonction du travail des uns et des autres que cela ne fera qu'une fois de plus.
Un jour après l'autre. J'affronte chaque moment sans anticiper car de nombreux éléments m'échappent. Je refuse d'envisager le complot d'état et, pour tout dire, je m'en fous. Je m'autocentre sur mon petit monde afin qu'il passe cette période du mieux possible et basta! 
Famille et amis d'abord!
Hier fut clos et sans remords. J'ai alterné périodes de travail et repos. Mon corps et mon mental s'en sont bien trouvés. Ce jour sera sur le même modèle.
Le coucher d'hier soir fut agité et pathétique. Une énorme araignée noire (pas celles aux pattes fines que je croise au jardin), mais un machin au ventre gonflé et très repoussant. Le premier moment d'affolement passé, le second suivit. Dieu que je hais ces bestioles!😄
Je grimpai sur le lit en gémissant (genoux douloureux!) puis tentai d'écrabouiller le monstre. Un essai pour rien suivi d'un second essai. Et hop, elle disparut et la panique gagna. Mais où est-elle? Va t'elle surgir brusquement à la manière des films d'horreur hollywoodiens?
Je courus prendre la bombe anti insectes et lançai la moitié du contenant dans le coin où elle aurait dû se trouver. Je me mis à tousser, pleurer en réaction aux produits toxiques en me disant que ce serait le comble de m'écrouler sur le lit devant une araignée bien en vie et triomphante.
Imaginez dans quel état d'esprit je me trouvais. Il me fut impossible de me glisser sous les draps. Toutes les images les plus folles passaient en trombe dans mon cerveau et je dus me lever pour aller m'écrouler sur mon canapé..
Minuit passa avant que la fatigue ne me contraigne à faire l'effort de me recoucher. Le drap sur la tête! Pathétique! 
Avec le recul, je découvre que j'aurais pu utiliser l'aspirateur, même vers 22h. Ma voisine n'était pas encore couchée et j'aurais pu, j'aurais dû le faire. 



On nous serine qu'avec la Covid, il faut impérativement aérer les pièces mais tout ce qui vole et rampe s'engouffre dans la maison: mouches, moustiques, punaises, guêpes, araignées. Cherchez l'erreur!
Photo prise à l'instant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Humeur matinale

 Matin houleux au niveau digestif et j'appréhende cette journée festive. Je devrais rester vigilante, ne pas trop manger ni boire. Un ch...