samedi 24 juillet 2021

Humeur nocturne

 Un peu plus de 3 h du matin et j'ai déjà une longue "vie" nocturne derrière moi. Les rafales de vent étaient si violentes qu'elles malmenaient le salon de jardin et le parasol de la terrasse. Les bruits récurrents m'ont tirée du sommeil. J'en ai profité pour rattraper mon retard en séries policières mais l'activité m'a rapidement lassée.

Hier fut étouffant. Les 35° de l'après-midi en ville ont eu raison de mon énergie. Les pluies et orages sont annoncés et je n'ai pas encore choisi si je vais applaudir ou pleurer.

J'ai donc retrouvé Léna à 8h devant chez elle. Sa maman l'encouragea avant de partir car la petite était stressée par le passage d'un galop au centre équestre. Ce fut l'occasion d'en discuter dans la voiture et nous avions raison de croire en elle: elle obtint un 19 sur 20 et son allégresse traduite par des smileys sur son téléphone fit plaisir à voir.

J'eus la surprise de découvrir la demande de Pass sanitaire pour entrer au centre équestre. Aucun personnel de l'accueil n'étant présent avant 9h, il était inutile de tenter d'entrer. J'aurais pu le faire car personne ne m'aurait dénoncée mais disciplinée comme je le suis, je n'ai pas insisté.

Je repris la route pour aller retrouver ma belle Anaïs au garage Midas de St Priest puis pour la ramener chez elle. Ma journée fut ensuite partagée entre corvées et tentatives pour supporter les bruits du chantier voisin. En milieu d'après-midi, au plus chaud des températures du jour, je repartis chercher ma fille et la déposer de nouveau au garage. Son véhicule était prêt.

Passage ensuite au magasin Boulanger de St Priest et le soupir de béatitude en pénétrant dans ce lieu climatisé! Une climatisation!!! Le bonheur et là, surprise: aucune demande du fameux Pass. J'avais dégainé mon téléphone mais nul ne me le demanda.

Un dernier passage chez ma fille pour lui donner un chargeur de téléphone et je pus rentrer chez moi. Pas la force de m'arrêter à Paris Store. Ce sera partie remise. 

J'avais prévu des sorties aujourd'hui mais elles seront -je le crains- assujetties à la météo et à mon état de fatigue.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Oups!

 Mince! J'ai voulu supprimer un ajout dans la colonne de droite et tout a disparu! Misère!