lundi 2 août 2021

Humeur du jour

 La nuit est fraîche et me voilà emmitouflée dans ma vieille robe de chambre grise sans boutons. Il me faudrait impérativement en racheter une autre mais celle-ci me tient chaud depuis si longtemps que je peine à m'en débarrasser. Je sais que c'est puéril mais j'assume. Je m'y sens bien et à l'abri. Il y a des "vêtements doudou" qui rassurent.

Les températures jouent au yo-yo. Dans la journée et malgré le ciel couvert, elles grimpent aux alentours de 28 à 30 ° mais dégringolent pendant les nuits. Je le sens aux frissons qui me réveillent et qui imposent un drap voire une couverture.

Hier fut doux. Partie un peu après 8h, je me surpris à frissonner dans ce magasin Super U climatisé. J'avais bien fait d'emporter un léger cardigan. Il me permit de ne pas attraper froid et de ne pas avoir la goutte au nez en soirée.

Faire les courses prend plus de temps depuis que j'ai modifié ma manière de m'alimenter. Je ne fonctionne plus aux coups de coeur mais à la réflexion. Vérifier les sucres, le gras, les protéines, les calories et acheter en conscience devient une réelle activité.

J'allai ensuite m'enfoncer dans le canapé de Coline, voisine du supermarché. Une heure de discussions tous azimuts autour d'un café et je la laissai, ravie de ce court moment de partage.

Retour, discussion avec un ouvrier venu travailler sur le chantier. Un Dimanche! Rien ne les arrête. Il me rassura. Il n'était venu que pour un court instant afin de sectionner un tuyau. Ouf! Ne plus avoir un jour de silence nuit au mental, je vous l'assure.

J'ai ensuite divisé ma journée entre corvées et Jeux Olympiques et la nuit s'installa sans que j'y prenne garde. Un sommeil parasité par des passages aux toilettes (la plaie!) et par un rêve dérangeant dont je fus heureuse de m'extirper. Mes rêves sont des films.

Cette semaine sera dédiée à Léna. La dernière! J'irai la chercher chaque matin pour passer un peu de temps avec elle et la remmener en fin d'après-midi, au moment où sa mère rentrera du travail. Ma fille  a enfin été vaccinée après de longues semaines d'attente patiente. La Covid dont elle souffrit en Mars/Avril 2020 n'a pas laissé de traces vérifiables et elle devra donc subir les 2 injections. 

Et aujourd'hui, c'est mon anniversaire! J'ai du mal à pencher du côté optimiste et Youpilala. Vieillir me terrifie, m'angoisse. C'est l'aspect inexorable et l'idée même de pencher vers la Mort qui me met mal à l'aise. Je vais quand même essayer l'optimisme au cas où cela fonctionnerait.

2 commentaires:

  1. Joyeux Anniversaire ! Deiz ha bloaz laouen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci Françoise. Ce gentil message est venu s'ajouter à mon collier de belles et bonnes choses en ce jour particulier. Bisous

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Oups!

 Mince! J'ai voulu supprimer un ajout dans la colonne de droite et tout a disparu! Misère!