jeudi 23 septembre 2021

Humeur du jour

 Béni soit le fait de n'avoir aucune webcam car je suis immontrable! L'envie me prit, un peu plus tôt, d'appliquer un masque au charbon. Je suis noire et luisante, le visage figé par la tension de cette double peau. 

Hier fut magnifique. Une météo de rêve et les retrouvailles avec ma jolie Léna. Une logorrhée impossible à stopper. J'ai écouté, tenté d'interrompre et amusée, je l'ai laissée s'épancher et raconter ses bouleversements personnels et intimes. Du pur plaisir. Nous, adultes, éprouvons quelque mal à comprendre ce que vit un enfant de cet âge. Tout est nouveau, tout doit être réappris, compris. Les relations au collège, avec les autres élèves ou avec les adultes, sont un défi à relever. Tant de codes nouveaux à déchiffrer!

Un passage à Décathlon où elle trouva le rehausseur désiré et nous passâmes en caisse puis je la déposai en bas de chez elle. Elle devait manger, faire ses devoirs et se préparer pour se rendre à son cours d'équitation. Moi, je rentrai, obnubilée par une pressente envie d'aller aux toilettes. Un passage qui me parut interminable devant le distributeur de la banque, une hésitation à me rendre au laboratoire d'analyses voisin mais ne tenant plus, j'optai pour un retour direct chez moi. Ouf!

13h30 Repas puis tentative de sieste, tentative avortée d'ailleurs. tant pis!

Des appels et textos amicaux, familiaux me permirent de rester au coeur de ma vie sociale et affective. Je suis une araignée bienveillante, au centre de ma toile et à l'écoute du monde. Mais comment faisions-nous avant...avant l'arrivée massive de tous ces moyens de communication, géniaux et pervers en même temps?

Aujourd'hui sera familial. Je suis invitée à manger par Annie et Alain, à Blyes dans l'Ain. Il est prévu un second passage à la chèvrerie puis, si je ne dois pas rentrer pour grimper chez ma fille, au 5ème étage, de retourner voir les autres cousines. L'employé de la régie doit passer dans l'immeuble de ma fille pour le nettoyage des tuyaux dans chaque appartement et si l'on a besoin de moi pour l'accueillir, j'irai. J'ignore donc encore ce que sera mon après-midi. A suivre!

1 commentaire:

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Humeur de ma nuit

 2 petits degrés dehors et la bénédiction d'être au chaud et protégée. La neige pointera bientôt son nez avec les ennuis liés et l'o...